Cet article fait parti de la série USA - On the route encore

Le grand départ

Nous y voilà. Enfin le jour J ! Aujourd’hui, on part, un peu sur un coup de tête et sans grande préparation, pour un petit road trip de 27 jours sur la côte ouest-américaine !

Le départ est rude : le réveil sonne, il est 2 h 30 ! Première étape, trouver l’aéroport de Genève sans passer par l’autoroute suisse. Un vrai challenge sachant que les couleurs des panneaux sont inversées. Les autoroutes sont en vert et les routes en bleu (ils sont fous ces Suisses). Mission accomplie, on arrive à 4 h 30 sans problème.

Aéroport de Genève

L’attente est interminable, on est tellement surexcité qu’on ne dirait pas qu’on a fait une nuit de 3 h.
Et là vient l’instant fatidique du décollage ! Le 1er pour Ludi. Après une vague d’anxiété mélangée à la joie de voir le monde d’en haut, c’est parti, direction Londres.
On s’envole, on s’envole, on s’envole.

 

Aéroport de Londres

À l’atterrissage, Ludi n’est pas trop rassurée, mais au final ce n’était pas la mort. Premier vol réussi avec succès !

On arrive à l’aéroport de Londres et on fait une petite pause histoire de se rappeler de jolis souvenirs.

 

Aéroport de Chicago

Maintenant, direction Chicago. Cette fois, on part pour un trajet de 8 h ! C’est long, très long, trop long…
Arrivés dans l’avion, la clim est au taquet et on a eu froid presque tout le long. Heureusement qu’ils offraient des plaids et qu’ils avaient de bons films sur leurs petites tablettes.
On arrive à Chicago, les jambes engourdies et les yeux tout rouges. Là, on se rend vraiment compte du décalage horaire. Sur le téléphone de Nico, qui n’a pas encore été mis à jour, il est 22 h 30 et ici il est 16 h ! Après un passage angoissé par la douane, nous voilà sur le sol américain ! Épuisés, mais heureux.

Allez hop ; dernière ligne droite jusqu’à Las Vegas.

 

Las Vegas !

Cette fois-ci, la fatigue l’emporte et on s’écroule sur le dernier vol de cette longue journée.

Arrivés à l’aéroport, complètement claqué, on traîne des pieds. On réussi à se frayer un chemin entre les machines à sous de l’aéroport, marchant sur une moquette douteuse (non, mais sérieux c’est quoi votre problème avec la moquette ^^), pour aller louer la voiture. Après un passage à la caisse de chez Alamo (aïe ça pique) nous voilà enfin partis vers l’aventure avec notre fidèle destrier !!!!! Le road trip peut enfin commencer !

Premier grand frisson : Le strip de las Vegas ! On réalise enfin qu’on a changé de pays, un enchaînement d’hôtels luxueux et de magasins aux devantures extravagantes. C’est tout simplement impressionnant. On se sent tout petit. Un monde féerique entre l’hôtel Excalibur, le big M & M’s world ou encore la guitare géante du hard rock café.
Un peu plus loin nous apercevons notre hôtel : Le Circus Circus.

On trouve rapidement une place dans les énormissimes parking du casino/hôtel/centre commercial/restaurants/parc d’attractions/salle de spectacle/chapelle (où on a hésité 30 secondes à se marier ; mais on est trop sobre et trop fatigué). Un allez-retour entre la voiture et la réception plus tard (on ne dira pas qui a oublié les passeports dans la voiture ; hum Nico hum hum), on obtient les clefs de notre palace réservé à l’avance (seule chose organisée du voyage). Une visite rapide du casino et une bonne douche plus tard, nous voilà installés dans notre lit king size pour contempler notre chambre de la taille d’un appart.

Good night & see you tomorrow, on the route encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *